Guides et contacts discriminations et violences

Violences conjugales et intra-familiales : Les dispositifs d’alerte et de secours

Nous relayons des informations de Mme la Ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, de M. le préfet de la région d’Occitanie et de la mairie de Toulouse, concernant les violences conjugales et intrafamiliales dans le contexte de ce nouveau confinement.

Ce contexte est propice à une augmentation des violences conjugales et intra-familiales lorsque les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants sont confinés avec leurs agresseurs.

Les victimes rencontrent durant cette période une grande difficulté ou une impossibilité d’appeler à l’aide et ressentent une double injonction et/ou une double peine : subir la violence de leur conjoint et/ou perdre le domicile.

Lors du premier confinement, Toulouse Métropole, en partenariat avec la Préfecture, la Justice, l’Ordre des Avocats, et le conseil régional de l’Ordre des Pharmaciens Occitanie s’étaient mobilisés en parallèle des mesures gouvernementales afin de mettre en place une procédure adaptée et simplifiée pour les victimes.

Retrouvez ces mesures que nous avons détaillées dans notre article du 15 avril 2020.

Ces dispositifs d’alerte et de secours sont toujours actifs et opérationnels pour écouter, secourir et protéger les personnes victimes de violences à l’intérieur du foyer.

L’objectif est l’éviction du domicile de l’auteur des violences conjugales en période de confinement.

Que faire si vous êtes témoin de violences conjugales ou intra-familiales ?

Si vous entendez chez vos voisins des appels à l’aide, des cris ou des coups, soyons tous solidaires durant cette période et apportons notre aide aux personnes les plus vulnérables.

N’intervenez pas directement, vous pouvez agir de façon concrète.

Voici la procédure proposée par la Mairie de Toulouse : 

affiche violences conjugales
Source : Mairie de Toulouse

Si vous êtes victime de violences conjugales ou intra-familiales

Rendez vous dans le commissariat ou la gendarmerie la plus proche

Si vous voulez vous mettre à l’abri d’un danger, vous pouvez quitter votre domicile avec vos enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation de déplacement. Les policiers et les
gendarmes sont sensibilisés et formés à ces situations d’urgence.

Rendez vous dans une pharmacie

Dans le cadre du dispositif « Alerte Pharmacie » vous trouverez de l’aide et l’officine se chargera d’alerter les forces de l’ordre.

Par téléphone :

  • En cas d’urgence, composez le 17 (ou 112) : Police secours
  • Par SMS au 114 : numéro d’urgence au victimes de violences intrafamiliales.
  • Au téléphone au 3919 : « Violences femmes infos » appel gratuit et anonyme de 9h00 à 19h00 du lundi au samedi.
  • Le 119 : numéro d’urgence pour les enfants en danger.
  • Le 01 40 47 06 06 est à la disposition des femmes en situation de handicap. (disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 19h).

Par mail :

Une application solidaire des femmes victimes de violences conjugales.

L’application « APP-ELLES » solidaire des femmes victimes de violences : A télécharger ici

Sur internet :

Mise en place d’un partenariat avec UBER

Depuis le 27 octobre 2020 et jusqu’au 31 mars 2021, Uber propose 2 000 trajets gratuits à la disposition de la Fédération nationale solidarité femmes en charge du 39 19 afin de mettre à l’abri les femmes victimes de violences en situation d’urgence.

Permanences

Au centre commercial Leclerc de Roques-sur-Garonne

En Haute-Garonne, une permanence au centre commercial de Roques-sur-Garonne (Leclerc) est tenue en binôme par la gendarmerie nationale et France Victimes 31, tous les 15 jours.
Les prochaines dates de permanences sont les suivantes :

  • mercredi 18 novembre 14h-17h
  • vendredi 4 décembre 14h-17h
  • lundi 21 décembre 14h-17h

Centres d’information des droits des femmes et des familles

Les 106 centres d’information des droits des femmes et des familles maintiennent leur permanence à destination des victimes de violences. Retrouvez la liste ici

Pendant le confinement la FFPE accompagne les victimes de violences conjugales et intra-familiales

La FFPE a mis en place des consultations psychologiques à distance pour toute personne en situation de détresse, de souffrance et d’isolement pendant le confinement.
Les consultations sont gratuites afin de renforcer l’accès au droit à la santé pour toute personne en besoin.
Les séances sont effectuées par téléphone ou en visioconférence.

Prenez rendez vous au 06 65 67 94 40 ou par mail.

Ressources :

Téléchargez le guide édité par la mairie de Toulouse pour lutter contre les violences conjugales

guide violences conjugales