Toulouse – Quartier Est : les accompagnements de la Mairie pendant le confinement

Nous relayons une information de la Mairie de Toulouse concernant le secteur Est, sur la mobilisation concernant l’accompagnement des citoyens pendant la crise sanitaire.

Ouverture de points de collectes de commandes dans le cadre de l’accompagnement des marchés alimentaires de plein-vent

En complément de l’ouverture autorisée par le Préfet de Haute-Garonne de certains marchés de plein-vent sur la ville de Toulouse, et dans le cadre des mesures d’accompagnement des commerçants, la Mairie de Toulouse travaille sur des solutions alternatives permettant à d’autres marchés de continuer à assurer une offre de proximité dans les quartiers de la ville.

Ainsi, pour compenser l’annulation de marchés de producteurs, sont mis en place des points de collecte de commandes, sur le site où se tient habituellement le marché. Les points de collecte suivants ont été autorisés :

  •  Saint-Michel, devant l’ex-prison, le samedi, de 10h à 12h
  • Saint-Agne, avenue de l’URSS, le vendredi, de 10h à 12h,
  • Square Charles de Gaulle, le mardi et samedi, de 10h à 12h,
  • Arnaud-Bernard, le samedi, de 10h à 12h,
  • Oustalous, route d’Espagne (Q 2.2), le samedi, de 10h à 12h,
  • L’Hers, le mercredi, de 16h à 18h.

Pour chaque point de collecte, la Préfecture impose un maximum de 3 camions sur site, et un créneau horaire maximum de 2 heures. Il s’agit uniquement d’un point de retrait des commandes passées au préalable. 

Pour rappel et à ce jour, les marchés alimentaires de plein vent suivants restent autorisés : Sauzelong, L’Ormeau, La Faourette, Bellefontaine, Saint-Simon, Soupetard et les Pradettes. Les marchés couverts du centre-ville : Victor-Hugo, Carmes et Saint-Cyprien sont également autorisés pour les étals intérieurs uniquement.

L’actualité concernant les marchés reste accessible via le lien suivant : https://www.toulouse.fr/web/demarches/-/les-marches-toulousains.

 

Mobilisation face aux violences intra-familiales

Après les différentes annonces gouvernementales sur la lutte contre les violences conjugales, Toulouse Métropole, la Préfecture, la Justice, l’Ordre des Avocats et le conseil régional de l’Ordre des Pharmaciens Occitanie ont souhaité mettre en commun et mobiliser les dispositifs existants pour répondre de façon adaptée et rapide à ce nouveau contexte.

L’objectif est d’obtenir de la Justice l’éviction du domicile de l’auteur des violences afin d’éviter aux femmes de subir une double peine : la violence du conjoint et celle de quitter son domicile en période confinement. 

L’ensemble des partenaires ont décidé de mettre en œuvre une procédure simple pour les victimes de violences durant le confinement qui repose sur :

  • un accueil possible des victimes dans leur pharmacie de proximité ;
  • la mise en place de permanences d’avocats, par le Barreau de Toulouse ;
  • la prise en charge, par la Préfecture, des auteurs de violences dans un hébergement provisoire ;
  • une communication adaptée dans les services publics locaux et les commerces ouverts, sur toutes les communes de la Métropole, rappelant les lieux et numéros utiles pour les victimes de violences et les témoins.

Des documents sont à disposition sur le sujet, en cliquant sur les liens suivants : Fiche technique femmes victimes de violences ; Affiche réflexe à destination des professionnels ; Affiche commerces lutte violences conjugales

Vous retrouverez le détail des mesures d’accompagnement en cliquant sur le lien suivant : https://www.toulouse.fr/web/social/-/confinement-et-femmes-victimes-de-violences

 

Gestion des déchets, les bonnes pratiques

En complément des informations déjà transmises sur le sujet et pour permettre aux agents de la collecte d’exercer leurs fonctions dans de bonnes conditions, il est demandé de se conformer à de bonnes pratiques dans la gestion de ses déchets :

  • Bien fermer les sacs poubelles puis les placer dans les bacs également fermés ;
  • Ne pas faire de dépôt à côté des bacs et conteneurs ;
  • Nettoyer régulièrement le bac ou conteneur en insistant sur le couvercle et les poignées ;
  • Compacter les emballages et briques alimentaires bien vidés avant de les déposer dans le contenant pour limiter leur volume ;
  • Les déchets sanitaires : les lingettes (même dites biodégradables), mouchoirs jetables, essuie-tout, masque, gants, etc. doivent être placés dans un sac spécifique bien fermé. Le conserver 24h avant de le déposer dans le sac-poubelle des déchets ménagers. Ne pas mettre dans le bac de recyclage. Eviter absolument de les jeter dans les toilettes : ces déchets bouchent les pompes, obstruent les grilles et peuvent être à l’origine de pannes importantes ;
  • Les bacs des immeubles doivent être sortis et rentrés aux horaires habituels de collecte. Si la personne qui s’en occupe habituellement ne travaille plus, il est demandé aux résidents de s’organiser pour prendre le relais.
  • Il est également demandé aux habitants de ne pas mettre ses déchets verts et les encombrants dans le bac à ordures ménagères pour ne pas alourdir la charge de travail des agents de la collecte.

Pour rappel, le ramassage des points d’apport volontaire pour le verre, les emballages et papiers recyclables a toujours lieu. Les déchets verts et les encombrants sont à conserver chez soi jusqu’à nouvel ordre. Enfin, même si les déchèteries gérées par Toulouse Métropole restent jusque-là encore ouvertes, il est déconseillé de s’y rendre par respect des mesures de confinement.

Retrouvez plus d’informations à l’adresse suivante : https://www.toulouse-metropole.fr/-/comment-mieux-gerer-ses-dechets-en-confinement-et-apres-

 

Poursuite du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE)

Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) est un dispositif de lutte contre le chômage et l’exclusion qui s’adresse en priorité aux personnes qui souhaitent s’engager dans un parcours de retour vers un emploi durable et rencontrent des difficultés majeures (faible qualification, déficit d’expérience, absence de mobilité…).

Pendant le confinement, le lien est maintenu avec les participants – concernant l’accès à l’emploi, – pour maintenir le lien social et professionnel, – pour un premier niveau de réponse ou orienter vers le bon interlocuteur pour toutes les problématiques social / santé.

Retrouvez plus d’informations via le lien suivant : https://www.toulouse-metropole.fr/-/confinement-le-plie-poursuit-l-accompagnement-des-participants