LA FFPE

Présentation de la Fédération des Femmes Pour l’Europe

La Fédération des Femmes Pour l’Europe est une association loi 1901, à but non lucratif, œuvrant pour l’égalité femme-homme et la lutte contre les discriminations.

Créée en 1989, elle s’est spécialisée dans des formes de recherche-action visant la résolution de problématiques en lien avec la cohésion sociale. Elle a développé une expertise dans l’animation de projets et la mobilisation de réseaux d’acteurs autour de l’innovation sociale et d’actions visant la prise en charge de la fragilité et le développement de l’accès aux droits et aux services pour tous.

Elle suscite des initiatives innovantes visant à réduire des formes d’inégalités socio-économiques et socioculturelles en proposant des réponses en cohérence avec les politiques publiques. Sa participation à l’action dans la sphère publique et dans le champ de l’innovation sociale lui permet de produire des propositions « adaptées et structurées » issues des besoins et de la participation des publics d’un territoire. A ce titre, elle a expérimenté une approche innovante à partir du projet SELENA dont elle a développé le concept avec l’appui de la DIIESES, de la CDT, de la DIRECCTE et Toulouse Métropole.

La FFPE cherche à agir dans le champ d’une inclusion active en prenant en compte les besoins des personnes, ce qui alimente sa capacité à interagir et à enrichir des propositions visant l’intérêt collectif.

Présentation générale des activités de la FFPE

• Innovation sociale : développement d’une filière du Care, nouveau services dédiés aux personnes fragiles et âgées, ingénierie du Care, création d’emplois et formation d’acteurs. Valorisation des initiatives et de la place des femmes dans l’entrepreneuriat social et l’innovation sociale, notamment dans le secteur de la prévention du vieillissement, ainsi que d’un accompagnement plus humanisant dans les secteurs professionnels du vieillissement avec l’initiation à la démarche éthique du Care.

• Formation de bénévoles : bénévoles dédiés à la fragilité à destination des personnes âgées et des familles en difficulté. Accompagnement de la mise en œuvre d’un « réseau social et solidaire territorial », dont la FFPE est la « matrice », afin notamment de favoriser la solidarité intergénérationnelle entre retraités, personnes inactives et personnes âgées par le développement du rôle social et solidaire des nouveaux retraités.

• Santé : accès aux soins et réduction des inégalités sociales et territoriales de santé pour des publics en situation de précarité, d’isolement et de souffrance psychosociale. Soutien et accompagnement à la parentalité.

• Insertion sociale et professionnelle : parcours préparatoires à l’emploi, information, accompagnement et suivi des personnes en recherche d’emploi.

• Lien social : accueil de proximité, lien social et actions de diagnostic avec les habitants et partenaires.

• E-inclusion : ateliers informatiques à destination des publics fragiles pour favoriser leur inclusion sociale et réduire la fracture numérique (demandeurs d’emploi, femmes en situation de précarité), et afin de prévenir le vieillissement et de réduire le risque accru d’isolement des personnes âgées.

• Portail d’informations via le site de la FFPE : veille, actualisation des données emploi, vie sociale et familiale…

Autre expertise de la FFPE : l’action contre l’isolement des personnes âgées et en faveur de leur inclusion sociale

« MONALISA est une démarche exemplaire et collaborative d’intérêt général née de la réflexion lancée en 2012 par Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie autour de l’isolement des âgés : une trentaine d’organisations réunies dans un groupe de travail animé par Jean-François Serres, alors délégué général des petits frères des Pauvres, a préconisé dans un rapport une « mobilisation » avec et pour les personnes âgées à différents niveaux :
• Un engagement national dans une charte commune
• Une coopération des parties prenantes au niveau départemental
• Une promotion de l’implication et la solidarité des citoyens avec les âgés

MONALISA rassemble depuis 2014 ceux qui font cause commune contre l’isolement social des personnes âgées à travers un partenariat inédit entre la société civile et la puissance publique : associations, collectivités, caisses de retraite… »

En tant qu’association signataire de la CHARTE MONALISA1 en 2015 et membre du conseil citoyen de ce territoire, la FFPE a été sélectionnée dans le cadre du projet « Mobilisés dans les Quartiers »², lancé par MONALISA et ciblé sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Ce projet vise la création d’un réseau de bénévoles dans le quartier Est de Toulouse, en suscitant l’engagement citoyen dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées.

L’effet recherché est de créer une équipe citoyenne d’aînés mobiliser dans la lutte contre l’isolement des âgés afin que ces bénévoles aident les seniors à développer leur autonomie.

Une formation dite « socle MONALISA ». Objectifs : Comprendre les origines et valeurs de MONALISA, connaître la finalité et la méthodologie de déploiement de cette mobilisation, comprendre les fondamentaux de l’équipe citoyenne. Les principes et valeurs sont élaborés par l’association MONALISA et doivent se retrouver tout au long du module
« La formation socle MONALISA a pour objectif de renforcer l’activation et la mobilisation des citoyens autour de l’enjeu de l’isolement social des personnes âgées. La formation socle MONALISA est un levier majeur pour favoriser les coopérations et l’essaimage d’initiatives et d’équipes citoyennes sur les territoires. Elle offre des connaissances de base et une ouverture sur les autres acteurs du territoire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.