L’APA (aide personnalisée à l’autonomie) et La grille AGGIR

Qu’est-ce que l’APA ?

L’APA est une allocation destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie, afin de les aider à faire face aux dépenses liées à l’organisation de leur vie quotidienne. Elle est versée par le Conseil Départemental. Elle concerne aussi bien aux personnes vivant à leur domicile que celles hébergées en établissement.

Les conditions

  • Avoir plus de 60 ans
  • Attester d’une résidence stable et régulière en France
  • Avoir un perte d’autonomie et donc avoir besoin d’aide pour accomplir les actes de la vie quotidienne (évalué par la grille AGGIR)

Comment obtenir l’APA ?

L-A.P.A-Allocation-Personnalisee-d-Autonomie_articleimageCe dossier est délivré par les services du conseil général de votre département. On peut le retirer au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), dans une Maison des Solidarités du Conseil Départemental.
Il faut remplir le dossier et le retourner complété, signé et accompagné de toutes les pièces justificatives et l’adresser au Président du Conseil Départemental.

Quelle est la procédure d’attribution ?

Une fois le dossier accepté, le demandeur reçoit la visite d’une équipe médico-sociale qui va évaluer le degré de perte d’autonomie de la personne et élaborer un plan d’aide. Dans un délai de trente jours à compter de la date du dépôt du dossier de demande, le plan d’aide, mentionnant le taux de participation financière, est proposé à l’intéressé. Le demandeur dispose alors d’un délai de dix jours, à compter de la date de réception de la proposition, pour faire appel et demander une modification.

Rappel : seules les catégories GIR 1 à 4 ouvrent droit à l’APA.

A partir de quand le demandeur peut-il bénéficier de l’APA ?

Une distinction est faite, pour l’ouverture des droits :

  • pour l’APA à domicile les droits sont ouverts à compter de la date de notification de la décision d’attribution
  • pour l’APA en établissement, la date d’ouverture des droits correspond à la date d’enregistrement du dossier.

Plus de renseignements et pour télécharger le dossier de demande sur le site du Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

Questions-réponses sur l’APA – Age Village – mai 2017

Faire une simulation du montant de l’APA avec le calculateur ici.

Fiche pratique APA

La grille AGGIR

L’évaluation de l’autonomie a lieu lorsque la personne demande à bénéficier de différentes aides légales comme l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou facultatives comme les plans d’action personnalisés financés par la Caisse nationale d’assurance vieillesse. La grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources) est un outil de mesure destiné à évaluer le degré d’autonomie physique et psychique d’une personne âgée, à travers l’observation des activités qu’elle peut effectuer seule. La grille AGGIR se répartit en six Gir (Groupe Iso-Ressources).

C’est à l’issue du classement en Gir que peut-être proposé un plan d’aide répondant aux besoins de la personne âgée :

  • les personnes âgées classées en Gir 1 à 4 bénéficient du soutien de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • les personnes âgées classées en Gir 5 et 6 (autonomes) ne bénéficient pas de l’APA mais peuvent prétendre au versement de prestations d’aide ménagère proposées par leur régime de retraite ou par l’aide sociale départementale.

Dix variables, dites « discriminantes », sont évaluées

La cohérence :
être capable de converser et/ou de se comporter de façon logique et sensée.
L’orientation :
se repérer dans le temps, les moments de la journée et dans les lieux.
La toilette :
assurer son hygiène corporelle.
L’habillage :
s’habiller, se déshabiller, choisir ses vêtements.
L’alimentation :
se servir des aliments déjà préparés et les manger seul.
L’hygiène de l’élimination urinaire ou fécale.
Les déplacements à l’intérieur :
se déplacer à l’intérieur de chez soi, éventuellement aidée par une canne, un déambulateur ou un fauteuil roulant.
Les déplacements à l’extérieur :
se déplacer à l’extérieur, à partir de la porte d’entrée.
La communication à distance :
capacité à utiliser les moyens de communication (téléphone, alarme, sonnette).
Les transferts :

se lever, se coucher et s’asseoir.

Chaque variable possède trois niveaux de réponse :

  • A : fait seul, totalement, habituellement et correctement ;
  • B : fait partiellement, ou non habituellement ou non correctement ;
  • C : ne fait pas.

Les 6 niveaux de dépendance déterminés par la grille AGGIR

Il existe 6 Groupes Iso Ressources (GIR) déterminés en fonction du degré de dépendance de la personne :

  • GIR 1
    Les personnes âgées confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales sont gravement altérées et qui nécessitent une présence indispensable et continue d’intervenants.
  • GIR 2
    Les personnes âgées confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions intellectuelles ne sont pas totalement altérées et dont l’état exige une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante. Les personnes âgées dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui ont conservé leurs capacités de se déplacer.
  • GIR 3
    Les personnes âgées ayant conservé leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, mais qui ont besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d’être aidées pour leur autonomie corporelle.
  • GIR 4
    Les personnes âgées n’assumant pas seules leurs transferts mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur de leur logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et l’habillage. Les personnes âgées n’ayant pas de problèmes locomoteurs mais devant être aidées pour les activités corporelles et pour les repas.
  • GIR 5
    Les personnes âgées ayant seulement besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.
  • GIR 6
    Les personnes âgées n’ayant pas perdu leur autonomie pour les actes essentiels de la vie courante.

Faire une évaluation du niveau de GIR avec le simulateur que nous vous proposons ici.

Le GIR et l’APA

Seuls les GIR de 1 à 4 ouvrent droit à l’APA et permettent l’établissement d’un plan d’aide personnalisé. Lorsque l’évaluation aboutit en un GIR 5 ou 6, la personne peut également demander d’autres aides d’accompagnement, facultatives, par exemple les plans d’action anciennement appelés l’aide-ménagère octroyée par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse. La révision des aides peut aussi être demandée à tout moment en cas de dégradation de l’état de santé de la personne âgée.

Cette grille vous aidera à définir quels types d’aides sont nécessaires pour un maintien à domicile d’une personne fragilisée ou si cette personne à besoin d’être placée en maison de retraite ou en établissement spécialisé.

La grille AVQ : Actes de la Vie Quotidienne

La grille AVQ est utilisée en complément de la grille AGGIR. Elle répertorie 6 actes de la vie quotidienne : la toilette, l’habillage, l’alimentation, la continence, le déplacement et les transferts.

  • Niveau 1 pour une incapacité d’effectuer 2 AVQ sur 6
  • Niveau 2 pour une incapacité d’effectuer 3 AVQ sur 6
  • Niveau 3 pour une incapacité d’effectuer 4 AVQ sur 6
  • Niveau 4 pour une incapacité d’effectuer 5 ou 6 AVQ sur 6

 

Mise à jour : Juillet 2018