L’aide et la solidarité (l’ASPA)

Logo-ASPA-vecto

Tout retraité a droit à un minimum de ressources pour vivre. Avant 2006, cet appui financier s’appelait  le « minimum vieillesse », depuis janvier 2006, il a été remplacé par l’ASPA, l’allocation de solidarité pour les personnes âgées.

L’APSA est une aide sociale qui permet à tous ceux qui ont peu ou pas cotisé de bénéficier d’un revenu d’existence à l’âge de la retraite. Vous pouvez en bénéficier si :

  • vous êtes âgé au moins de 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude au travail),
  • vous résidez de façon stable en France,
  • vous disposez de ressources inférieures à certains plafonds.

Le montant de l’ASPA dépend de vos ressources et de votre situation. Si vous vivez en couple, toutes les ressources du couple sont prises en compte.

Trois types d’aides sont proposées :

  • l’aide ménagère
  • l’aide à l’amélioration de l’habitat
  • les aides diverses (pour des situations de détresse suite à des évènements imprévus ou à des dépenses exceptionnelles).

La demande peut être déposée soit au Centre Communal d’Action Sociale, soit auprès d’une association d’aide ménagère. La demande est ensuite adressée au SASPA accompagnée des justificatifs de dépenses.

A noter : si vous en étiez titulaire du minimum vieillesse avant 2007, vous continuez à percevoir vos allocations selon les anciennes dispositions mais vous pouvez également demander à basculer sur le dispositif de l’ASPA.
L’ASPA étant financée par le fonds de solidarité, elle constitue une avance d’argent qui peut être reprise au moment du décès du bénéficiaire sur une partie de la succession.

Plus de renseignements :

Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), Service-public.fr (conditions, démarches, montants)

Service de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, SASPA

Fiche Pratique ASPA

Pour aller plus loin :  Réglement départemental d’aide sociale personnes âgées personnes handicapées