Lutte contre des violences

Actions en faveur de la lutte contre les violences conjugales

La lutte contre les violences conjugales

Par an, plus de 400  femmes meurent suite aux coups que leur a infligé leur conjoint, soit plus d’une femme par jour …

Il faut oser en parler et informer les femmes victimes de violence sur les démarches à suivre si elles se trouvent confrontées à cette situation. Le rôle des professionnels est en ce sens très important. Pour connaître les enjeux du phénomène de violences au sein du couple et les modalités d’intervention, vous pouvez consulter les sites suivants :

  • www.stop-violences-femmes.gouv.fr
  • www.sosfemmes.com
  • www.savif.fr (Stop à la violence intra-familiale – Toulouse)
  • femmes.gouv.fr (site du Ministère des Droits des Femmes qui propose un annuaire des associations locales et nationales de lutte contre les violences faites aux femmes. Cet annuaire s’adresse aux femmes victimes de violence et aux professionnels confrontés à ces situations)

La Mairie de Toulouse a édité une plaquette d’information (bientôt accessible) pour sensibiliser et fournir des éléments de réponse aux agents (savoir écouter et orienter). Elle comporte un annuaire recensant les associations spécialisées dans l’accueil, l’écoute et le soutien aux victimes.

Vous pouvez aussi consulter  le guide « Ce qu’il faut savoir sur les violences conjugales », édité par le Ministère des Droits des femmes. Les thèmes abordés sont : quelles démarches entreprendre? Quelles suites judiciaires possibles ?  Quelles sanctions possibles ?  la situation des enfants et de quelles aides bénéficier ?

En Midi Pyrénées, c’est la Délégation Régionale aux Droits des Femmes qui a en charge la coordination des actions de lutte contre la violence (annuaire) :
Préfecture de la Haute-Garonne – Délégation Régionale aux Droits des Femmes
Place Saint-Etienne – 31038 Toulouse Cedex 9

Un protocole d’accompagnement et de suivi des femmes victimes de violences conjugales dans le ressort du Tribunal de Grande instance de Toulouse a été signé le 2 décembre 2003 entre le Préfet de Région, le Procureur de la République, le Président du Conseil Général, la Présidente du CCAS, le Directeur général du CHU, le Bâtonnier de l’ordre des avocats, le Président de l’ordre des médecins ainsi que les Présidentes et Présidents des associations spécialisées dans la lutte contre la violence.

Mise à jour : Juin 2018