Innovation sociale

Projet d’innovation sociale SELENA 2008

Innovations expérimentations pour le développement des services à la personne solidaires

Un projet pour répondre à de nouveaux besoins sociaux résultant des bouleversements liés à des changements de société entraînant ISOLEMENT et EXCLUSION

Panneau Selena

 

 

 

 

Contexte

Le vieillissement et l’accroissement de l’espérance de vie, la montée de l’individualisme et de l’exclusion, l’accélération liée aux changements de vie et de société affectent les individus les plus fragiles et créent leur exclusion et leur repli. C’est à ce défi sociétal que le projet SELENA cherche à apporter sa contribution, en proposant des pistes d’innovation et d’expérimentation.

Le projet SELENA a trouvé sa genèse dans un diagnostic réalisé par la FFPE, sur les quartiers Est de Toulouse, couvrant une zone de Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS), habitée par des publics très diversifiés comprenant à la fois un taux de personnes âgées important ainsi qu’un nombre de familles monoparentales accru et supérieur aux autres quartiers de la ville.

Le trait commun du besoin de ces populations étant en rapport avec l’isolement, la perte ou l’absence de repères, une accélération rapide de la perte d’autonomie et de la précarité. Les besoins de ces publics ont amené la FFPE à réfléchir sur la notion de services adaptés à leurs problématiques et accessibles à tous.

Ce projet d’intérêt collectif, mis en place avec l’appui de la DIIESES, de la CDC et de la DIRRECTE a permis de développer :

  • l’accompagnement de publics dans le cadre de parcours d’insertion spécialisés pour développer leur employabilité dans les services à la personne.
  • la création d’un réseau interprofessionnel de services du CARE en réponse aux besoins des publics âgés, handicapés et/ou isolés.
  • la création d’un réseau de bénévoles visant l’aide, l’appui et la veille en direction de personnes isolées et fragiles.
  • l’émergence d’une prise de conscience de ? pour une meilleure prise en charge des personnes agés, en situation de fragilit

En 2010, le projet SELENA a été labellisé dans le cadre de l’Année Européenne de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

 

 

La dimension du CARE

Le CARE est la conception d’une nouvelle éthique au sein des relations interprofessionnelles dans l’aide à domicile et dans les services innovants comportant le « prendre soin » d’une personne.

La formation spécifique du CARE permet de développer des compétences humaines et professionnelles adaptées au soin et à l’accompagnement psychosocial des personnes fragiles et d’introduire une relation plus équilibrée entre aidants et aidés.

Le réseau interprofessionnel du CARE

Revaloriser la dimension sociale du service et mettre le projet entrepreneurial au service de l’Humain. Le réseau interprofessionnel du Care a été crée pour développer des activités de l’économie sociale et solidaire se référant au CARE. Il s’adresse à des personnes âgés, isolées.

Le réseau interprofessionnelle SISMA

SISMA : Solutions Innovantes et Solidaires pour le Maintien de l’Autonomie

Créée par la FFPE, SISMA est un des axes concret du projet SELENA. Il vise à répondre à des besoins nouveaux liés à l’isolement et à la perte d’autonomie dans un contexte économique et culturel fragilisant d’avantage les personnes vulnérables. Il s’adresse à des personnes isolées ou en situation de fragilité pour les aider à maintenir un lien social et à entretenir leurs capacités.

Plaquette SISMA

La dimension relationnelle et de médiation sociale est essentielle dans le réseau.

Les professionnels de SISMA garantissent :

  • Une éthique et des modalités d’intervention basées sur la bienveillance et des valeurs telles que le respect de la dignité et de la confidentialité.
  • Une proposition de réponses intégrant les attentes et besoins formulés par les bénéficiaires et répondant au « souci de l’autre ».
  • L’assurance d’une cohérence entre intervenants dans le respect du bénéfi.ciaire et la perspective de son mieux être.
  • La garantie d’une prestation de qualité liée à la qualification des intervenants, l’évolution constante de leurs pratiques.
  • L’amélioration permanente des services du réseau grâce à la participation des bénéficiaires à l’évolution des prestations proposées.

Pour en savoir plus

Le réseau de bénévoles

Le projet Selena a également recherché une incitation aux bénévoles et le développement d’un réseau social d’entraide par l’engagement des retraités dans une action solidaire au moment de la retraite. Le réseau propose la mobilisation des compétences et disponibilités des retraités pour apporter un appui et une entraide aux personnes isolées, en perte de lien social :

Panneau Selena

Le développement du bénévolat :

  • Développement de l’implication des futurs retraités dans un projet d’utilité publique à visée solidaire.
  • Construction d’un réseau social d’entraide par l’engagement des retraités dans des réseaux solidaires
  • Mobilisation des compétences des retraités pour apporter un appui et une entraide aux personnes isolées, en perte de lien social :

La spécificité d’un bénévolat de « reconversion » implique les retraités dans une démarche de responsabilité sociale.

  • La retraite est considérée comme une opportunité de s’investir dans un nouveau projet, permettant de faire un bilan sur soi, de développer des compétences peu valorisées ou peu exploitées jusque là dans le cadre de la vie sociale ou professionnelle.
  • Une des particularités du réseau de bénévoles SELENA réside dans le fait que les bénévoles élaborent leur propre projet de bénévolat et déclinent une fiche projet personnalisée qui présente leur projet d’intervention : mission, rôle, tâches…
  • La FFPE a mis en place une formation qui aidera les futurs bénévoles à développer leurs capacités et les compétences nécessaires à l’accompagnement des personnes et connaitre les problématiques des publics auprès desquels ils auront à intervenir.

Le réseau solidaire de Blagnac, le RSSB est né de cette expérimentation et sont le prolongement du réseau de bénévoles Selena.

Le Réseau Social et Solidaire de Blagnac est une association loi 1901, créé par la FFPE avec le soutien de la mairie de Blagnac. Il réunit des bénévoles blagnacais partageant la volonté d’apporter une réponse aux besoins engendrés par l’isolement social dans un contexte fragilisant les personnes vulnérables.

Le but initial du réseau était de favoriser des liens de proximité entre les personnes par des visites à domicile, la participation à des activités au domicile de la personne isolée, le regroupement entre personnes isolées et l’accompagnement vers des activités existantes, ainsi que l’orientation vers les services et activités de la ville, pour les personnes autonomes. Il s’est actuellement beaucoup développé et offre également de nombreuses aides à l’accompagnement d’enfants et jeunes adultes sur Blagnac.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.