Hébergement et restauration

Accueil familial

Vivre chez un accueillant familial

L’accueil familial est un mode de prise en charge des personnes âgées ou handicapés  au sein d’une famille agréé par le Conseil départemental. Elle peut représenter une alternative de proximité, notamment pour les personnes en perte de lien. Les conditions d’obtention de cet agrément ont été renforcées par le décret du 19 décembre 2016 qui a créé un référentiel national à respecter.

Plus d’informations sur famidac.fr , l’association nationale des accueillants familiaux et de leurs partenaires.

Pour devenir accueillant familial : 

  • Obtenir l’agrément du président du Conseil Départemental ou d’un établissement de santé (aucun diplôme n’est exigé, mais un minimum d’expérience familiale ou professionnelle, en matière de prise en charge de personnes « en difficulté » est apprécié).
  • Mettre à la disposition de chaque personne accueillie une chambre d’au moins 9m² (ou de 16m² pour 2 personnes) et un logement décent.
  • Permettre aux personnes accueillies d’accéder librement aux espaces communs (sanitaires, séjour, salle à manger…).
  • Accepter les visites de contrôle et le suivi médico-social de la personne accueillie
  • Passer un contrat écrit avec la personne accueillie ou son représentant légal, en informer immédiatement le Conseil Départemental et lui signaler tout changement de situation.
  • N’accepter de la part de la personne accueillie ni don, ni testament.
  • Assurer une présence permanente ou garantir son remplacement en cas d’absence momentanée. À tout moment, les personnes accueillies doivent pouvoir solliciter l’assistance d’une tierce personne disponible, compétente et avertie.

Les Conseils Départementaux organisent la formation initiale et continue des accueillants familiaux. Voir également le Code de l’Action Sociale et des familles, articles L441-1 et suivants

Lorsque vous aurez obtenu votre agrément, Famidac pourra vous aider à trouver des personnes à accueillir.